A la découverte du métier de boulanger

Publié le par notrebloggs-cp

 

A l'occasion de la fête du pain, nous avons eu la grande joie de visiter le "laboratoire" de la boulangerie Aubry, du Val d'Ajol.

Nous avons été accueillis comme des vedettes par  Carole et Jean-Charles AUBRY, les parents de Louis, par les grands-parents de Louis, ainsi que par Hervé NURDIN, le papa de Pauline.

A notre arrivée, nous avons reçu un petit cadeau : une belle toque de boulanger que nous nous sommes empressés de mettre sur notre tête, pour faire comme les grands  !

toques

Voilà, la visite pouvait commencer...

Au début, nous avons eu le droit de "tripatouiller" la farine, puis de malaxer de la pâte crue. Quel bonheur ! C'était encore mieux que de la pâte à modeler !

mains dans la farine

les mains dans la farine

la pâte manipulée

Puis, Hervé nous a présenté les différentes étapes de la fabrication du pain.
Nous nous sommes retrouvés autour du pétrin.

découverte

Première étape : le pétrissage.

Au début, c'est le frasage. Dans le pétrin, le boulanger mélange la farine, l'eau et la levure :

ajout levureLà, c'est la levure que Hervé met dans le pétrin.

Par la suite, il ajoute le sel. S'il le mettait trop tôt, la pâte s'échaufferait et ne serait plus aussi bonne.

mesure sel

Le pétrin nous a impressionnés :DSC01248

frasage

Ensuite vient le temps du pointage : la pâte se repose et commence à gonfler.

S'en suit la pesée.

Hervé utilise un coupe pâte pour préparer les pâtons avant de les mettre dans la diviseuse.coupe pâte

la diviseusela diviseuse 4

Les pâtons crus de baguette pèsent 350 grammes.

Comme la pâte aime beaucoup se reposer, pour bien se détendre, petit temps douillet, dans une balancelle !

balencelle 1

Fais dodo, Colas ma p'tite pâte !

 

Lors de la phase de façonnage, nous avons découvert que le pain est disposé sur des couches bien sèches, pour que la pâte se repose encore...  Elle en a de la chance !

Ci-dessous, le boulanger nous montre la différence entre une baguette reposée et une autre qui n'a pas encore eu cette chance... Cette dernière est toute maigre, elle n'a pas gonflé.

comparaison baguette reposée et pas

Là, ce sont les couches sèches de l'archiduchesse, heu, non, des baguettes plutôt : - )

la coucheAvant d'aller voir la cuisson, nous regardons des pains après la grigne. Hervé emploie une lame pour inciser le pain afin que la pâte cuise mieux. Et puis cela fait de beaux dessins sur le dessus!

Il y en a un qui s'appelle le pain saucisson... pain saucissonCa y est le pain est enfourné.

Pendant la cuisson du pain, nous, nous avons fait une expérience gustative. Jean-Charles nous a fait goûté du pain avec sel et du pain sans sel... La plupart d'entre nous a préféré le pain avec sel car il a plus de goût.

pain-sans-sel-et-avec-copie-1.JPGEt puis nous avons été chouchoutés : nos hôtes nous avaient préparé un déliceux goûter qui arrivait pile pour le petit creux de nos estomacs...

goûter 2

goûter 1

 

Il était temps, ensuite, de retourner près du four pour observer le défournage.

le four

Nous avons écouté chanter le pain cuit, la croûte qui craque...

chant du pain 1

chant du pain 2

Jean-Charles nous a présenté différents pains cuits...

pains cuits et grigne

 

Et voilà, la visite vraiment instructive et ludique était terminée !

Quel beau moment nous avons partagé !


     UN GRAND MERCI A NOS GENTILS BOULANGERS !

la classe

Commenter cet article